Je Fais

 

Ma carte de visite

La photo de moi de trois-quart à la plage que vous voyez dans ma page d’accueil et mon album photo, est celle-ci. La copine qui me l’a prise la trouvant sympa, l’idée qui m’est venue à l’esprit a fini par être, après tout, de la mettre sur ma carte de visite. Quand je vais chaque mois chez l’esthéticienne pour mon épilation, comme la semaine dernière, je lui en laisse une quantité et les client(e)s se servent, et les intéressé(e)s me donnent rendez-vous. Petit commentaire au passage, c’est que je vais changer bientôt de visuel. Non pas qu’elle soit choquante, bien au contraire, les gens l’aiment, mais bien parce que beaucoup de clientes la prennent pour elles et ne font rien d’autre que se la garder dans leur porte-feuille, et ce n’est plus possible. C’est mon outil de travail, qui n’est pas fait pour décorer, au prix où elles sont, mais pour des rendez-vous à Toulouse. Le travail avant tout.

Sinon, l’été dernier à Mimizan j’ai été engagé comme figurant dans un film, passé d’ailleurs sur Arte cet hiver. Je fais 3 apparitions dans le film, et il traite de naturisme. L’histoire se passe dans un camping naturiste de la côte Landaise. Public de plus de 16 ans obligatoire. Pas mal d’anecdotes à raconter ( mais hors antenne ), pendant le tournage du film. De bons moments. C’est bien payé mais il faut le faire, accepter toutes les scènes, sachant que des millions de spectateurs vont voir le film, dont son entourage ( voisins, employés de magasins fréquentés, collègues de travail, amis ). Beaucoup de gens refoulés au casting. Je suis content de l’expérience, mais ce que j’aimerais à l’avenir et par dessus tout, c’est tourner dans des films adultes. Je n’ai pas de honte particulière à avoir et puis je m’en fous, c’est ma vie. A ce sujet, je me suis inscrit en ligne sur Charmecasting.com. Par contre, le fait est que, s’ils apprécient les types épilés, nudistes de préférence pour la facilité des prises de vue, et bronzés ( tant qu’à choisir ) uniformément … ils en sont maintenant à presque exiger des tatouages débiles et des piercings aux 4 coins du corps, ce que je ne veux pas faire. Je n’aime pas sur mon corps ce type de choses, je suis vierge de tout piercing et de tout tatouage, tribal ou pas. Peut-être que je devrais jouer dans des films amateurs. Je vais demander conseil. 

Une envie amicale de vous offrir 2 images extraites de ce si sympathique film naturiste auquel j’ai participé, et paru sur ARTE. Le jeune-homme ( Léo ) et sa petite amie qui en vérité a 21 ans mais fait 16 ans dans le scénario, sont les 2 héros de ce court-métrage. C’est un film adorable et à voir. Je vous laisse en compagnie de ces 2 images. Cadeau pour vous.

Sample 2 du film Sample 1 du film

 » Si le plaisir existe, et si on peut en jouir qu’en vie, la vie est donc un bonheur.  » G. Casannova

 

Une réponse à “Je Fais”

  1. 1 04 2010
    Eryc (15:14:59) :

    En lisant le journal aujourd’hui, je tombe sur l’affaire des Lunettes à Rayons X dans les aéroports que porteront sous peu les agents de sécurité en vue ( c’est le cas de le dire ) de détecter toute arme portée par un passager au contrôle. Ces lunettes que cette Gauche Bobo (au moins Besancenot a parlé sincèrement) a aussitôt critiquées, la même Gauche incongrue qui critiqua l’ancien Scanner à Rayons X, lui-même pensé pour éviter les palpations corporelles qui lui valait ses foudres, et précisément disparu à cause de cette même Gauche pour se décliner en Lunettes à Rayons X …. !! Une Gauche grotesque à pleurer qui fait honte à La France, qui se ridiculise lamentablement à critiquer toujours toute chose et son contraire !
    Au moins, Besancenot dont je ne comprendrai jamais la couleur politique si on en croit les rectifications de Soral à son égard, a dit malgré tout avec intelligence ceci de spirituel et juste:  » Cette technologie marquait la fin d’une époque, celle où les marques décidaient de la façon dont nous devons nous habiller. » Bravo, en Nudiste j’approuve, je suis contre les vêtements, en particulier contre ceux de marque. Ce n’est pas le cas de ce clown de Daniel Cohn-Bendit qui ferait mieux de réfléchir avant de palabrer, il ne sait pas de quoi il parle. Pauvre Cohn. Extrait textuel du journal:  » Même à gauche, certaines personnalités ont défendu, non sans humour, ces fameuses lunettes révolutionnaires. Ainsi, Daniel Cohn-Bendit s’est félicité de ce retour au naturalisme, qui fera de Paris la plus grande plage de nudistes du monde !  »
    Affligeant !
    Le naturalisme est une école littéraire qui, dans les dernières décennies du XIX siècle, cherche à introduire dans l’art la méthode des sciences expérimentales appliquées à la biologie par Claude Bernard. Emile Zola, théoricien et chef de file du naturalisme, expose cette théorie dans le Roman expérimental (1880). A partir de la France, le naturalisme s’étend à toute l’Europe au cours des vingt années suivantes, fixant les recherches analogues qui existent déjà dans les différentes littératures nationales.
    Selon la théorie ltèmisses tous les principes fondamentaux et la thématique du réalisme. Cependant, l’école naturaliste exige, si l’on s’en tient à la théorie de Zola, que l’écrivain applique une méthode strictement scientifique qui se rapproche de celle mise en œuvre par les sciences naturelles, et qui avait été utilisée pour la première fois dans la critique positiviste des phénomènes littéraires par Charles-Augustin Sainte-Beuve et Hippolyte Taine. Auguste Comte avait, en effet, affirmé, dans son Cours de philosophie positive (1830-1842), que l’art, parvenu au stade « positif », obéissait aux mêmes lois que la science. Suivant le positivisme, Taine va alors s’attacher à découvrir les lois qui régissent la littérature. C’est ainsi qu’il soutient que la race, le milieu naturel, social et politique et le moment au cours duquel est créée une œuvre littéraire définissent ses traits spécifiques et son évolution (Introduction à l’histoire de la littérature anglaise, 1863-1864).
    C’est dans la préface de Thérèse Raquin et surtout dans le Roman expérimental que Zola formule sa théorie. Prenant comme modèle le docteur Bernard de la Médecine expérimentale (1869), et suivant sa méthode pas à pas, Zola considère que «le romancier est fait d’un observateur et d’un expérimentateur ». L’observateur choisit son sujet (l’alcoolisme, par exemple) et émet une hypothèse (l’alcoolisme est héréditaire ou est dû à l’influence de l’environnement). La méthode expérimentale repose sur le fait que le romancier « intervient d’une façon directe pour placer son personnage dans des conditions » qui révéleront le mécanisme de sa passion et vérifieront l’hypothèse initiale. « Au bout, il y a la connaissance de l’homme, la connaissance scientifique, dans son action individuelle et sociale. »

    Quand on confond  » Naturalisme  » et  » Naturisme « , on se tait.




voyagesensuel |
HOMMES : GAY BI HETERO |
Seniors ChubMan |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | RED TUBE SEXE GRATUIT
| leboudoirdemily2
| BIOGRAPHIES ET PHOTOS DE CH...