Le Corps A Ses Raisons

Que la raison ignore. Le corps est à la fois émetteur et récepteur ; en fait c’est par le champ magnétique que nous émettons, que nous entrons en contact subtil avec autrui. Ces messages subtils arrivent jusqu’à notre perception et sont interprétés. C’est une des raisons pour laquelle, où nous nous sentons bien en  compagnie de certaines personnes, où nous nous sentons mal. En tant qu’émetteur il nous informe de nos divers états ( psychique, mental, émotionnel, physique bien sûr, et spirituel ).

Le corps a cette merveilleuse capacité de nous signifier à sa façon la résonance qu’ont certains événements sur nous ; pour exemple je prendrai la simple migraine : se poser simplement la question = qu’est-ce qui me prend la tête?

Ou encore les maux de ventre = Que n’ais-je pas digéré ? – au sens de  » événements ou remarques qu’on aurait pu entendre « .

Quant aux maux de dos = se demander qu’est-ce que je porte ? Quel est le poids de mon passé que je ne parviens plus à supporter ?

Pour les yeux = que veux-je ne pas voir ?

En ce sens le corps agit à la fois comme récepteur d’informations et émetteur d’informations puisque même si nous ne sommes pas conscients de tout, lui si, et il nous renvoie l’information afin qu’elle soit au mieux interprétée et soumise à processus. Ainsi nous pouvons dire que le corps a ses raisons que la raison ignore ; car la raison procède par analyse et rationalise tout.

Cependant, lorsqu’il est question d’émotions et surtout si nous sommes pris par ces dites émotions, il est difficile de faire la part des choses ; c’est donc le corps qui s’en charge et qui nous renvoie les questions à résoudre. Encore faut-il être à l’écoute de son corps et pouvoir interpréter avec simplicité.

Notre moi interne, pas toujours conscient, étant composé du psychique ( notre vécu ), du soma ( notre corps ) et de l’intellectuel ( le cerveau qui enregistre tout ) se trouve parfois déréglé ( d’ailleurs chaque 90 minutes notre cerveau déconnecte, il se réinitialise, les gens ne le savent pas ). Ce qui nous impose une remise en question du  » qui suis-je ? « 

Le coeur n’est qu’une pompe vitale pour que nous puissions vivre, ce sont nos émotions et surtout notre vécu qui nous dictent notre mode de fonctionnement, ainsi pour nous protéger ( de nous mêmes ) nous somatisons dans le corps les blessures venant du psychique c’est ce qu’on nomme  » appeler au secours, je vais mal « , donc il faut que notre trilogie ( psy + soma + intellect ) soit au poil pour que tout puisse aller le mieux possible dans notre vie.

Sources :

Manuels de psychologie ( Rogers, Analyse Transactionnelle, Gestalt, Freud )

——————————————————————————————————–

Le corps va surtout être le miroir de notre personnalité jusqu’à des détails des plus infimes : notre façon de nous coiffer, de nous vêtir de parler …

Physiquement, le corps garde des traces de nos épreuves et cela se voit jusque dans le regard qui est le miroir de l’âme. Bien-sûr il faut savoir interpréter ces signes.

Bandeau de séparation

Dans ce volet, mon évocation aux gestes, poses et postures corporelles avec leurs suggestions respectives dans une relation publique, et leur valeur de dialogue non-verbal. Entre consonnance et dissonnace cognitive, le corps connoté s’exprime dans un spectre gestuel en complémentarité avec la communication orale dénotée. Les faits:

Pupilles dilatées - http://eryc.unblog.fr/ - Les pupilles dilatées: Le regard n’est pas un geste en soi, mais il peut trahir une grande émotion. La dilatation de la pupille est liée aux variations de luminosité. Dans un endroit sombre, les pupilles se dilatent naturellement pour laisser entrer le plus de lumière possible dans les yeux. Cependant, ce phénomène peut avoir lieu lorsque la lumière est constante… Cela trahit un immense désir !

Serrage de main - http://eryc.unblog.fr/ - Serrage de main: Quand 2 personnes se rencontrent, elles cèdent à un serrage de main qui peut-être plus que la formalité convenue et peut révéler un sentiment. La poignée de main du haut est ferme, neutre et classique. Celle du bas est plus significative. Si votre interlocutrice abandonne sa main langoureusement dans la vôtre, elle est conquise. Celà vaut même si son discours en surface est froid & cassant.

La bise - http://eryc.unblog.fr/ - La bise: Nous arrivons au niveau d’intimité suivant : La bise. Ici, la jeune femme enlace son interlocuteur au moment de faire la bise, en posant sa main derrière la nuque. Elle est séduite, mais en réalisant ce geste elle attend, peut-être inconsciemment, une réponse de l’autre. Si l’homme ne réagit pas (en posant sa main sur la taille, en exerçant une pression dans le dos), l’enthousiasme amoureux s’éteint. Elle fera comme si rien ne s’était passé.D’autres bises révélatrices : un baiser dans le cou signale qu’elle est amoureuse ; si elle se penche vers son interlocuteur pour l’embrasser en l’empêchant de se lever de son siège, elle est indécise.

Toucher capillaire - http://eryc.unblog.fr/ - Toucher capillaire: On peut en savoir plus sur votre interlocuteur en observant ce que l’autre fait avec ses cheveux.Une personne plongeant souvent la main dans ses cheveux, révèle un profil narcissique mais trahit surtout un manque de confiance en soi. Evitez donc de répéter ce geste lors d’une rencontre. Le soin que vous apportez à vos cheveux est aussi un révélateur de votre état d’esprit. Brillante et bien coiffée, votre chevelure exprimera votre intérêt vis-à-vis de votre interlocuteur (trice).

Se coiffer - http://eryc.unblog.fr/ - Coiffage: Dégager ses cheveux en arrière est une mise en beauté. Lorsqu’une femme coince systématiquement une de ses mèches derrière les oreilles, elle met inconsciemment son visage en valeur. L’objectif est de se sentir mieux en libérant le visage des mèches éparses. Elle essaie avant tout de se plaire à elle-même et à montrer ses atouts féminins. Il s’agit d’un geste de prudence et de préparation à la séduction. Une frange mettra en valeur le regard d’une femme espiègle. Relever ses cheveux en chignon au-dessus du crâne, sous-entend une offrande érotique, lorsque la raie au milieu de la tête révèle une fille ou dame hypersensible qui aime plaire mais qui ne séduit pas.

Silhouette en valeur - http://eryc.unblog.fr/ - Silhouette en valeur ( la girly star touch de féministe qui s’y croit ): Une personne mettant sa main sur la hanche, quand elle est debout, souhaite mettre sa silhouette en valeur.Pour une femme, il s’agit de la pose typique de la séductrice  » zéro défaut « , décrite par Joseph Missinger dans son ouvrage  » Ces gestes qui vous séduisent « . Gravure de mode, il conviendra parfaitement aux femmes romantiques. Attention, cela trahit aussi une certaine dose de narcissisme et une personnalité qui aime l’ordre. Autre geste qui révèle ce profil : se regarder souvent dans le miroir ( ou les vitrines, les rétroviseurs ). Ce seront des filles très peu entreprenantes dans l’intimité. Autant de filles de ce genre que jamais je ne perdrai mon temps à aboder, à contourner comme une fèce de chien au milieu du trottoir.

Doigts croisés sous le menton - http://eryc.unblog.fr/ - Doigts croisés sous le menton: La discussion est lancée depuis longtemps. Votre interlocutrice pose délicatement son visage sur ses mains, les doigts entrelacés.Elle veut vous plaire, tout simplement. Cette pose, qui met en valeur le visage, révèle une femme soucieuse de son apparence et qui donne de l’importance à son reflet en société. Elle exprime un besoin constant de plaire à ses interlocuteurs.

La bouche - http://eryc.unblog.fr/ - La bouche: La bouche est un élément essentiel dans le jeu de la séduction.Votre interlocutrice passe son index sur le tour de la bouche, comme si elle remettait du rouge à lèvre. Cette attitude très féminine trahit un trouble. Si elle garde sa bouche cousue lorsqu’elle vous écoute parler, elle n’a certainement pas envie de se laisser porter par ses émotions. En revanche, si elle garde la bouche entrouverte, elle est conquise. Une femme qui se mordille la lèvre inférieure exprimera son appréhension, mais en situation de séduction cela évoquera une exaltation amoureuse. Si elle mordille sa lèvre supérieure : elle est en plein doute et reste perplexe.

Mes lecteurs, je n’en ai pas fini avec la liste mais je fais une pause avant de bientôt reprendre le cours du descriptif. Promis. Je pense à vous, je ne vous laisse pas tomber. J’essaie de m’y mettre demain. Passez un bon weekend. Et comme je dis toujours:  » Faîtes l’amour, pas les boutiques. » Tranquillement, Eryc.

 

Ma bouche - http://eryc.unblog.fr/ - Me voilà à nouveau. En parlant de bouche, voici la mienne. Après une pause de 2 lunes, reprise du cours des activités. La transition étant faite, j’en viens maintenant à la suite et j’appelle à la barre le cas des Bras croisés.

Les bras croisés - http://eryc.unblog.fr/ - Les bras tendus et croisés vers l’autre: les bras peuvent être aussi des éléments importants dans le jeu de la séduction. Une femme qui croise ses avant-bras et entrelace ses mains à l’envers est en réalité en train de vous faire une demande explicite : celle d’une relation amoureuse fusionnelle. Soyez donc toujours attentif au langage du corps. Si elle croise ses bras contre sa poitrine en posant ses mains sur les épaules, elle souhaite être prise dans vos bras. Votre interlocutrice mime simplement son souhait.

Accesoire extra-corporel - http://eryc.unblog.fr/ -  Accessoire extra-corporel: Certains accessoires peuvent aussi étayer le jeu de la séduction. Les lunettes de soleil s’avèrent particulièrement efficaces. Lorsque votre interlocutrice baisse ses lunettes pour vous regarder par dessus les verres, elle dévoile son intérêt grandissant pour vos belles paroles. Si à l’inverse, elle remonte la monture de son index, elle refuse d’afficher ses sentiments.

Accessoire extra corporel - http://eryc.unblog.fr/  Si elle mordille la branche de ses lunettes en vous observant, la tension monte d’un cran. Elle signale par son geste qu’elle aime la fantaisie dans l’initimité. Vous serez prévenu ! Si elle manipule une bouteille, ou un verre, en vous regardant par en dessous, vous l’avez séduite et son message se passe de commentaire.

Bandeau séparateur - http://eryc.unblog.fr/ -

Il manque l’abordage de 2 postures. Je les ai triées sur le volet et il en est 2 que j’ai préféré ne pas vous mentionner. Au risque de faire dans le caprice, mais j’ai mes raisons. Le tour du thème se poursuit et se décline dès à présent et à plus proprement parler, dans la position des mains au cours d’un dialogue.

Mains sur les joues - http://eryc.unblog.fr/ - Ses mains autour des joues: Vos mains sont grandes ouvertes et recouvrent vos joues tout en soutenant ou pas votre menton. Ce qu’il dit de vous :Généralement ce geste signifie la fatigue, le manque d’intérêt ou encore l’ennui. Lorsque le menton s’appuie dans les deux paumes des mains à la fois, il évoque un supplice total à écouter son interlocuteur !Dans un autre contexte, ce geste peut prendre une toute autre signification. En effet, il peut être une manière de faire comprendre à la personne aimée que vous aimeriez bien poser votre visage sur son épaule…

Se toucher le nez - http://eryc.unblog.fr/ -  Se toucher le nez: En parlant, vous vous touchez le bout du nez avec l’index. Ce qu’il dit de vous: C’est le syndrome de Pinocchio. Il semblerait que le nez soit bel et bien évocateur de mensonge. Ainsi, lorsque vous pointez du doigt votre nez, comme si vous vouliez éviter qu’il ne s’allonge, cela confirme que vous vous apprêtez à mentir. En tout cas, ce geste exprime une certaine difficulté à dire la vérité. A l’avenir observez aussi le nez de votre interlocuteur et méfiez-vous s’il le touche toutes les cinq minutes !

Se toucher les cheveux - http://eryc.unblog.fr/ - Se toucher les cheveux: Vous saisissez une mèche de cheveux et l’enroulez autour de votre index tout en penchant légèrement votre visage. Ce qu’il dit de vous :

A priori ce geste est souvent le reflet d’une attitude rêveuse, voire d’un manque de concentration. Si vous voulez prendre l’air concentré au cours d’une réunion, adoptez plutôt la gestuelle suivante : massez-vous le sommet de votre crâne avec le bout des doigts. Ceci montre en effet que vous réfléchissez et êtes en pleine stimulation intellectuelle !

Rouler des doigts le stylo - http://eryc.unblog.fr/ - Rouler des doigts le stylo: Les coudes posés sur la table, vous tenez un stylo entre vos pouces et index et vous le faites tourner inlassablement. Ce qu’il dit de vous :

Inutile de le nier : vous vous désintéressez totalement de ce que votre interlocuteur est en train de vous raconter ! En faisant tourner votre stylo de la sorte, vous lui signifiez que vous aimeriez que le temps passe plus vite, comme si vous souhaitiez faire tourner plus vite les aiguilles de votre montre. Clairement vous désirez qu’elle accélère et qu’elle passe au sujet suivant. Et plus le stylo tourne vite, plus cela prouve que vous êtes impatiente.

Se masser les tempes - http://eryc.unblog.fr/ - Se masser les tempes: Vous vous massez régulièrement une ou deux tempes. Ce qu’il dit de vous :

Ce geste montre que vous tentez de diminuer votre niveau de stress. En vous massant les tempes, vous tentez de diminuer cette tension et vous montrez que vous avez un grand besoin de vous relaxer. Par ailleurs, lorsque la tête est appuyée sur les deux mains bien placées au milieu du front, cela signifie que la personne est en pleine réflexion. Les deux mains représentent en quelque sorte les deux zones du cerveau, le droit et le gauche.

Pause - http://eryc.unblog.fr/ -

A présent, le tour est venu d’exposer un thème qu’il faut bien aborder. Dans le droit fil de la geste sexuée, comme aimait Freud à l’appeler, qui bien que se voulant traduire son champ sexuel comme horizon des possibles, vectorise moins le reflet d’une pensée instantanée et circonstanciée dans une situation donnée ou une complexe attitude dans la durée, qu’un comportement social affectivement et sexuellement chargé. La Doxa prévoit que la sexualité a ses formes, toujours flexibles et multiples, dénotées et connotées, mais, de manière cérébrale, souvent stylisées et symboliques, avec des modes d’expression parfois déroutants car ils pointent vers un rapport humain hiérarchisé et théâtralisé. Ils font écho à davantage un besoin froid et brutal de domination tribale qu’à proprement parler un désir mutuel de caresses et de jouissances. La vocation de la pratique est purement existentielle, c’est le cas des ritualisations initiatiques et fétichistes. Leur but n’est pas le pourvoi réciproque d’ondes proprioceptives, sensuelles, mais une érotisation, une sémantisation binaire de la dialectique Dominant / Dominé.  Nous quittons la comédie romantique pour la tragédie de l’opposition où, pour que l’égo de l’un triomphe, l’autre doit souffrir. C’est aussi dégradant que l’Urologie ou le Bondage. Dans l’éloge du narcissisme c’est à  dire, avec Lacan, de l’image spéculaire qui résulte du nouage du réel, du Symbolique et de l’Imaginaire, je vous présente le Facesitting.  

Le Corps A Ses Raisons dans Intime Facesitting-300x257

« Assieds-toi sur mon visage et dis moi que tu m’aimes « , chantaient déjà les Monthy Python en 1980. Trente deux ans plus tard, quoi de neuf sous la lune ? De plus en plus présent dans les vies sexeuelles des couples contemporains et donc sur les sites de X en streaming, le Facesitting détient une consistance  culturelle à part entière et ambiguë. En variante au cunnilingus ou au 69, le Facesitting – fait troublant – ne tend qu’en partie seulement à la stimulation buccogénitale. Dans sa forme la plus physiquement autoritaire, l’ Ass-smothering ( littéralement, l’asphyxie par les fesses ), il est juste question de créer de nombreuses et régulières apnées pour la personne prêtant son visage à cette finalité de substituer sa fonction affective faciale (expressivité, baisers, mordillements … ) à celle de la chaise ou du coussin. Un défi, donc, pour l’étouffée: jouer les Jacques Maillot des zones humides; tandis que l’assise profite du spectacle et d’un corps passif en besoin oxygène. Rapport de semi-domination équitable car inter-changeable et équidistant entre le simple 6 et le double 6 inversé (69): Femme visagochaisée par des femmes. Femme visagochaisée par des hommes ou inversement. De part l’aspect de fantaisie expérimentale des pratiques de Facesitting mettant en scène une nouvelle simulation de domination, on peut attribuer à cette pratique le fait de constituer une nouvelle illustration de l’Amazonat. Remplacement de la pénétration par le frottement, du sexe par le nez (appendice symboliquement phallique), des lèvres vaginales par les buccales. Le Facesitting , quand il est stimulatoire, s’illustre comme un nouvel effort de féminisation sextoyesque de la femme en perte et en altération déviante de son identité féminine. Le Facesitting masculin, lui,  se nomme Assriming.

Au final, si le catalogue Ikea est la publication mondialement la plus lue et si un segment important de la population occidentale est procréé dans leurs lits suédois, il est rassurant de penser que la variante prolongée et aborescente à la culture hétéronormique s’organise autour de la chaisosexualité.

Que-le-300x275 dans Intime

 




voyagesensuel |
HOMMES : GAY BI HETERO |
Seniors ChubMan |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | RED TUBE SEXE GRATUIT
| leboudoirdemily2
| BIOGRAPHIES ET PHOTOS DE CH...